Quelles sont les règles d’installation en plomberie sanitaire?

Chaque modèle technique a toujours besoin des règles. Ce sont ces règles ou normes qui viennent donner une codification à l’action technique qu’un technicien peut faire sur le terrain. Dans le cas de la plomberie sanitaire, il existe aussi un grand nombre de règles dont l’internaute doit connaître. Alors, comme règles, vous pouvez avoir :

Le principe de pression

Lors de l’installation d’un équipement, le plombier doit se rassurer que toutes les conditions sont réunies. En prenant le cas de la pression. Il faut dire qu’elle doit toujours être au minimum de 0,3 bar dans tout point de réseau et aussi à tout moment. C’est dire que la pression ne peut pas toujours excéder 4 bars dans des robinets. Lorsque cette pression dépasse, vous devez prendre les mesures qui s’imposent. De ce qui précède, il faut déjà installer un réducteur de pression. Et celui-ci doit normalement être réglé.

Cadrer la température

Afin d’éviter une certaine prolifération des bactéries, la température doit être au moins de 50°C. Et celle-ci doit toujours être maintenue en tout point d’une boucle de la distribution de l’eau chaude à travers vos équipements qui ont été installés. En plus de cette règle, il est important de trouver un moyen de redimensionner les différentes canalisations de façon à prendre en compte une perte thermique et même la vitesse de la circulation de l’eau chaude dans les multiples boucles.

Révision des espaces de canalisation

En fait, les différents collecteurs des eaux usés doivent absolument être dimensionnés de façon à permettre la vitesse d’écoulement qui est souvent comprise entre 1 et 2 m/s. Il faut être sûr que la colonne de chute doit être rallongée au dessus des locaux des habitations afin d’assurer une bonne ventilation.